L’aventure : d’hier à aujourd’hui

Histoire Guardtex
2012
Tout a commencé en 2012. SNA était à la base une sellerie nautique. Une sellerie nautique qui réalisait de la réparation express. Elle était basée à deux pas de la cale de mise à l’eau du port du Logeo près de Sarzeau. Lorsque Thierry Plagué, son fondateur intègre la société à temps complet, il s’attache à améliorer les méthodes existantes. Il se souvient avoir commandé une housse de bateau qu’il a finalement attendu 18 mois. De formation en génie mécanique, il a le goût du process et de l’innovation et décide de se démarquer sur un axe, celui de la proactivité.
2014
SNA ou Sellerie Nautic Aerec participe pour la première fois à l'aventure des « Ultimes » en équipant Banque Populaire sur la route du Rhum. S’en suivra une longue liste de courses mythiques dans laquelle les process et fabrications SNA s’inscriront. Située au centre de la « Sailing Valley », entre la baie de Quiberon et le Golfe du Morbihan, SNA déménage et investit la nouvelle zone industrielle de Kerollaire de Sarzeau. Elle poursuit son développement dans les équipements destinés à protéger les bateaux et à favoriser le confort des pratiquants en mode plaisance comme en mode compétition.
2015
Digitalisation de l’ensemble des processus de fabrication : « de la commande au produit prêt pour la pose ». Les avantages sont remarquables : gain de matériau, gain de productivité, amélioration des coûts et des délais de livraison. « De 3 semaines, nous sommes passés à 3 jours pour les protections de voiles ». Puis cette même année, SNA est consacrée « Industrie du Futur » lors du concours Crisalide - Numérique parmi 52 entreprises bretonnes en lice. SNA est la révélation d’une nouvelle génération d’usine manufacturière portée par les usages numériques, la preuve est son nouveau mode de production industrielle dédié au sur-mesure pour offrir un produit personnalisé. « Un produit sur-mesure pour un consommateur unique qui réponde à ses besoins dans un délai très court ». Alors que la production en grande série reste le mode de production majoritaire, la seule solution pour obtenir un produit unique est l’artisanat. SNA réussit ce pari innovant, celui de fabriquer le modèle unique au prix et au délai de la série.
2016
SNA équipe des bateaux pour The Transat , 1er : Ultime Macif et pour le Vendée Globe, 1er : Imoca Banque Populaire.
2017
SNA fournit Gitana 17, Macif et Banque Populaire IX de protections de voile avec un nouveau matériau inédit pour cet usage. L’entreprise équipe également la Jacques Vabre, 1er : Imoca Saint Michel, le Trophée Jules Verne, 1er : Ultime Idec et le Record du tour du Monde en solitaire avec l’Ultime de Macif. C’est aussi l’année du développement et du dépôt du brevet de KanvasLight, un luminaire textile grâce à la technologie de la fibre optique. KanvasLight recevra la mention spéciale du jury DAME awards au Mestrade 2017 d’Amsterdam pour son innovation disruptive.
2018
SNA lance ses activités ingénierie et industrie. Les premières études et découpes de plis carbone sont délivrées. SNA poursuit sa contribution à l’équipement des Teams de Course avec la Route du Rhum, 1er : Ultime Idec
2019
SNA devient Guardtex pour élargir son offre aux besoins d’ingénierie, de conception et de fabrication des professionnels industriels et des collectivités. SNA poursuit son activité d’habillage et de protection de bateaux sur-mesure auprès de particuliers.
2020
1er janvier : Ouverture de la filiale guardtex Inc, à Chicago

Une culture d’entreprise basée sur l’excellence, qualité, la proactivité, l’écoute et la rigueur

Les valeurs fondamentales d’une entreprise sont toutes aussi essentielles que sa bonne gestion ou que la qualité de ses services. Elles ne sont généralement pas inscrites dans les tableaux excel, les mails du quotidien ou dans l’exécution des tâches opérées chaque jour par les salariés de l’entreprise. Et pourtant … Elles sont le moteur du dirigeant et ce sont ces valeurs qui guident les décisions, les orientations et la manière de délivrer les services et les produits aux clients.

Concepteurs et fabricants de solutions high tech en matériaux souples, Thierry et Laurence Plagué, fondateurs de Guardtex, se sont souvent posé ces questions : Quelles valeurs apportons-nous à nos clients ? Quels problèmes contribuons-nous à résoudre ? A quels besoins répondons-nous et comment ? Quelles sont nos propres exigences ?

Ces 2 dirigeants développent 4 valeurs fortes et ce depuis le début de leur aventure entrepreneuriale. Ils ont créé une culture d’entreprise qui leur ressemble et qu’ils aiment partager avec leurs salariés. Leur objectif collectif : que tout le monde avance dans le même sens.

Ces 4 valeurs sont L’EXCELLENCE, LA PROACTIVITE, L’ECOUTE pour réaliser du SUR-MESURE et LA RIGUEUR. Elles sont portées par chaque membre de l'équipe.

L’EXCELLENCE tout d’abord. Fortement attaché à l’outil de production, ce dernier occupe une place de premier ordre dans l’entreprise. La qualité qui en découle depuis toutes ces années est essentielle pour Guardtex. La qualité implique une exigence forte de la part de tous les intervenants internes et externes. La qualité, c’est l’assurance d’un fil conducteur sur toute la chaîne de valeurs pour le client. A chaque étape d’un projet et pour chaque service, une attention toute particulière sera portée sur la fiabilité des outils, des matières, des savoir-faire, des exécutions aussi bien technologiques qu’artisanales, des délais jusqu’à la livraison. Quand on est exigeant pour soi, on l’est forcément pour les autres. La qualité pour les salariés c’est la satisfaction d’avoir accompli un travail bien fait, bien fini et qui correspond réellement à la demande de départ du client.

La PROACTIVITE est également érigée en priorité absolue. La réactivité en vérité suppose d’intégrer très rapidement des inconnues, des étapes qui sont hors des processus classiques. Cette valeur demande beaucoup d’adaptabilité, une quête de solution technique et technologique permanente, une certaine vision du futur et une planification d’actions précise. Mettre une réponse en œuvre dans un délai performant est naturellement inscrit dans les gènes et le savoir-être de chaque personne chez Guardtex.

La 3ème valeur clé de Guardtex, c’est son envie et sa capacité à ECOUTER pour réaliser du sur-mesure. Le SUR-MESURE c’est personnaliser, c’est comprendre l’expérience utilisateur, c’est adapter les produits aux besoins réels, du moment, d’une personne et de son projet. Cette valeur impose aux équipes d’être curieuses de leur client, d’être en forte capacité d’écoute, d’attention et de compréhension.

Enfin, la 4ème et la dernière valeur : LA RIGUEUR. Les collaborateurs sont rigoureux, précis, justes. Ajoutons à cela la grande exactitude que permettent les outils « tout numérique » développés. Résultat : des gains remarquables de délais de livraison.

Ce sont toutes ces valeurs que Guardtex décline pour toutes ses réalisations et met en avant pour les professionnels comme pour les particuliers. Ce que Guardtex recherche c’est l’excellence.

Notre vision : créer ce qui n'existe pas encore

Quelle est la vision de Guardtex ? Quels sont les axes que nous souhaitons développer pour les années à venir ?

Notre métier est la conception et fabrication de solutions high tech en matériaux souples. Matériaux composites, fibre, textile, carbone, destinés à la protection des hommes et l’habillage de pièces. Nous travaillons pour des industries très diverses telles que l’aéronautique, la défense, la sécurité, le nautisme, les autres industries telles que le transport ferroviaire, mais également pour les collectivités.

Partant du principe qu’il est aussi important de réaliser industriellement des projets que de les concevoir, nous nous sommes penchés sur le savoir-être à adopter.

  • Tout d’abord être convaincu et convaincre que l’entreprise industrielle fonctionne avec talent en France.
  • Ensuite savoir se mettre en situation de se poser les bonnes questions, être curieux des vrais besoins des utilisateurs et anticiper pour comprendre comment ces besoins évolueront dans le temps.
  • Puis il faut l’envie, l’envie de créer des ruptures. Être acteur du changement en imaginant de vraies ruptures d’innovation aussi bien en termes de fonctionnement, d’outils, d’avancée technologique ou encore de process d’automatisation.
  • S’avouer qu’entre l’idée, la conception et la concrétisation d’une pièce, ça peut être très long et très coûteux et s’autoriser à rechercher des moyens et des hommes qui savent optimiser ces gains de temps.

« L’industrialisation du sur-mesure est possible, nous avons raccourci nos délais de livraison : Nous sommes passés de quelques mois à quelques jours sur de nombreuses réalisations » Thierry PLAGUE, fondateur et concepteur.

Savoir s’adapter en permanence, se poser les bons postulats de départ puis se mettre au travail pour imaginer des solutions technologiques inventives, performantes, rapides et concrètes, est le modèle que Guardtex a choisi. Et c’est en mobilisant les collaborateurs, la direction, les partenaires, les fournisseurs, les investisseurs et les institutionnels que nous nous donnons les moyens de faire de cette vision notre réalité.

L’innovation de rupture, la conception en s’affranchissant des prises de mesure des cotes des gabarits, l’industrialisation du sur-mesure, l’anticipation de la réponse à l’évolution du besoin sont les 4 grands axes qui rythment notre approche métier. Nous nous voulons acteurs du changement et créons des process disruptifs.

Le produit KanvasLight que nous avons développé en 2017 et que nous commercialisons depuis début 2019 illustre parfaitement cette approche d’innovation de rupture. Primé dernièrement au salon du Mets, KanvasLight est un luminaire textile. Pour en savoir plus, voici la vidéo :

Besoin d’un projet ?